Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Croyez-le ou non, avant ce rapide (si si...) tramway gris à l'allure fuselée, Toulouse a déjà accueilli, il y a fort longtemps, de nombreux tramways. La ville est même emblématique des hauts et des bas connus par ce moyen de transport. 

 

 

Dans les mémoires des toulousains et même des plus jeunes, les interminables travaux des deux lignes de tramway restent en mémoire. Du Palais de Justice à l'Aeroconstellation en bifurquant vers l'aéroport, les deux lignes T1 et T2, respectivement mises en service en 2010 puis 2015, ont eu du mal à s'imposer dans le paysage toulousain. 

Chaque jour, la folle danse des tramways

Chaque jour, la folle danse des tramways

Pourtant, s'il fût fort long de ramener le tramway dans la cité de briques, il n'y a pas été absent si longtemps. 

La folle idée d'un tramway hippomobile

Inauguré en Juillet 1887, le tramway hippomobile traverse tous les grands axes : rue Alsace Lorraine, rue de Metz, boulevards... En tout, ce sont huit lignes qui sont établies. Dès 1902, 118 voitures sillonnent la ville, tirée par de valeureux chevaux. Déjà, le tramway rencontre un franc succès, avec plus de 16 millions de passagers transports sur la seule année 1905.

Tramway hippomobile sur la Place Saint Michel

Tramway hippomobile sur la Place Saint Michel

Toulouse folle de l'électricité

Les sabots n'arpenteront pas le pavé de la vieille ville plus de 20 ans : l'année 1981 est marquée par de violentes grèves et émeutes de la part des cochers conducteurs de tramway. Le directeur de la concession, Firmin Pons, consent suite aux avances insistantes du maire Honoré Serres à démarrer un processus d'électrisation ; comme c'est déjà le cas à Turin, Milan, Genève, Bruxelles et Le Havre. 

Le réseau électrifié est construit entre 1903 et 1906, et s'étend jusqu'en 1921. La période de l'après-guerre met un arrêt brutal au développement du réseau, puis une folle nouvelle guerre, le laissera dégradé. C'est l'autobus, apparu à la fin de la Seconde Guerre mondiale, qui aura finalement raison de l'ancien tramway en 1957.

Folle photographie du tramway en 1910 qui passait déjà  à Blagnac
En 1910, la ligne qui relie Esquirol à Blagnac, déjà !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :